L’association The Rainforest Foundation, basée au Royaume-Uni, a soutenu cette communauté à ré-établir leur droits sur leurs terres, leur permettant de protéger leurs habitats et stopper tout types de destruction.
La fondation les a aidé à financer des projets rendant possibles la protection de la vie en forêt, et le retour à une agriculture viable et traditionnelle sur leurs terres ancestrales, notamment pour la culture du café et du cacao. Cette région est le berceau du cacao !
La culture et le récolte du cacao indigène Amazonico Criollo - un réel héritage pour eux - est transmis de générations en générations permettant de faire perdurer le savoir faire des Ashaninka, et coordonné par la coopérative Kemito Ene. Ce cacao est une denrée rare, face à l’augmentation des plantations hybrides de fèves de cacao qui sont plus résistantes aux pesticides et aux intempéries, mais dont la qualité et le parfum sont sacrifiés. Le prix des fèves des Ashaninkas est plus élevé mais reflète sa qualité et son histoire.

Kemito Ene (Kemito veut dire “cacao” et Ene est la rivière le long de laquelle le cacao pousse), basée à Quiteni au Pérou, est la coopérative créée par le peuple Ashaninka pour développer leur économie. Après un voyage de 4 heures en canoë, nous avons pu rencontrer cette coopérative en 2014, après avoir acheté leur cacao auprès d’une autre coopérative basée à Satipo.
Malheureusement, l’association The Rainforest Foundation ne soutient plus financièrement les Ashaninka, faisant de la communauté une entreprise livrée à elle-même.
Désireux d’aider cette communauté à devenir entièrement autonome, nous avons commencé à nous investir, notamment par l’ouverture d’un compte en banque pour pouvoir recevoir des dons et des financements. Suite à cela, nous avons entrepris de faire certifier leur production équitable et biologique.
La première année, nous avons acheté 10 tonnes de leur cacao aromatique Criollo, avec une promesse d’achat de 40 tonnes l’année suivante. Pour atteindre leur but et devenir un exportateur de cacao prospère, ils devraient vendre 170 tonnes par an, ce que nous espérons pouvoir entièrement acheter un jour.
Nous sommes passionnés par ce projet parce qu’il nous permet de réaliser des choses chères à nos coeurs. Gardiens depuis des générations de la forêt Amazonienne, les Ashaninka cueillent le cacao qui poussent sauvagement dans les sous-bois. Le chocolat Loving Earth est produit grâce à un cacao incroyablement aromatique, non-hybride, et complètement unique. Grâce à cette production, les Ashaninkas peuvent conserver leur savoir-faire ancestrale face à la société moderne de plus en plus envahissante. Ils bénéficient également d’une source de revenu qui les aide à protéger la forêt, et leur permettant de participer à un projet ambitieux : celui de sauver 100 millions d’arbres.
Chaque tablette et chaque coeur à croquer que nous vendons nous permettent d’aider un peu plus cette communauté, et à prendre soin plus généralement de l’ensemble de nos producteurs, de nos procédés, et de notre planète. (article blog)