Il a beau ressembler à une céréale ou à du blé, le sarrasin n’est ni l’un, ni l’autre. Il s’agit en fait d’une plante à fleurs dont les fruits sont comestibles. Souvent appelé “blé noir”, le sarrasin n’est pas une variété de blés, il appartient à la famille de l’oseille et de la rhubarbe. Tous les trois ans, un symposium réunit des spécialistes afin de se consacrer à l’évolution du sarrasin, et si vous avez loupé le dernier congrès, on vous révèle aujourd’hui les principaux secrets de ce mystérieux aliment !

Le sarrasin est loin de faire partie de ces nouveaux aliments bons pour votre alimentation. Les personnes adoptant un régime alimentaire sain l’ont adopté depuis plus de 8000 ans déjà. Des traces de sarrasin ont été trouvées en Chine et au Japon en -4000 avant J.C. C’est à peu près à ce moment là, qu’il est documenté (et recommandé) en Europe par des précurseurs. Certains pensent que la culture du sarrasin pourraient même remonter à -6000 avant J.C.

Le sarrasin ne contient pas de gluten, contrairement à ses semblables, ce qui en fait une excellente alternative pour toutes les personnes coeliaques. Riche en protéines, il contient tous les acides aminés essentiels à l’organisme, comme la lysine, le tryptophane, et l’arginine. Il est important de noter cette particularité puisque notre organisme n’est pas en mesure de produire ces acides primordiaux qui se retrouvent seulement dans les aliments. La composition unique du sarrasin permet également au corps d'assimiler plus facilement les protéines contenues dans les haricots et autres céréales absorbés durant la journée.


Riche en minéraux, tels que le zinc, le fer, le cuivre, le manganèse et les vitamines B, le sarrasin est également pauvre en matières grasses. Les graisses qu’il contient sont mono-insaturées, comme celles que l’on retrouve dans l’huile d’olive, c’est-à-dire qu’elles sont bonnes pour le coeur. La présence de magnésium contribue également à améliorer la circulation sanguine et diminuer la pression artérielle. Il permet également de réduire le cholestérol, et permet de réguler le taux de sucre dans le sang. De plus, les flavonoïdes, la quercétine et la rutine ont des propriétés médicinales et antioxydantes pour l’organisme.
Le sarrasin est consommé de différentes façons à travers le monde. Dans le culture asiatique, la farine de sarrasin est utilisée pour faire des nouilles, communément appelé Soba au Japon. Exporté en Amérique par les russes et les polonais, le sarrasin y est largement utilisé comme porridge. Utilisé dans les gâteaux et les biscuits, on le retrouve également dans les crêpes de sarrasins faites en France, en Belgique, mais également dans les régions montagneuses du Népal. Au delà de ces utilisations, le sarrasin est une excellente alternative aux blé, aux riz et aux pâtes. Cependant, il faut toujours rester vigilant si vous en consommez pour la première fois, en effet, il se peut que vous y soyez allergique.

{Nos Buckinis Noix & Graines, à base de sarrasin activé}


Notre recette favorite à base de sarrasin est bien évidemment nos Buckinis ! Les Buckinis sont faits à partir de sarrasin activé et sont parfaits pour le petit déjeuner, accompagnés de noix, de fruits ou de lait, ils vous aideront à démarrer la journée en pleine forme. Ils sont aussi des compagnons de taille lorsque vous avez un petit creux au cours de la journée. Les Buckinis ont un effet alcalinisant sur l'organisme contrairement à d’autres graines et céréales comme l’avoine, le riz et le blé qui créent de l’acidité dans le corps. L’utilisation du sarrasin ne s’arrête pas là, il peut également être utilisé pour fabriquer des bières sans gluten. Quand à sa coque, elle peut servir d’isolation dans vos habitations. Vous connaissez désormais tous les secrets de ce superbe aliment ! Qu’attendez vous pour craquer et l’adopter ? Découvrir les céréales Loving Earth à base de sarrasin activé.